DECAPAGE PEINTURE

Préparation de surface visant à mettre à nu tous types de support revêtus d’une peinture, afin de permettre éventuellement l’application ultérieure d’un revêtement dans des conditions optimales d’adhérence.

ATOUTS par rapport à un décapage manuel

  • Traitement optimal pour les pièces aux formes compliquées
  • Gain de temps

TRAITEMENT sur pièces en :

  • Acier
  • Bois
  • Plastique
  • Fonte

PROCEDE

  • Traitement chimique (acier, bois, plastique) :
    • Convoyage des pièces dans des paniers levés par un pont roulant
    • Décapage par immersion des pièces dans un bain de composition variable selon la nature du matériau traité
    • Lavage haute pression des pièces avec 3 bacs de décantation et contrôle pH dans le dernier bac évitant les rejets aux effluents
  • Traitement thermique (acier, fonte) :
    • Convoyage automatisé des paniers dans le four à pyrolyse
    • Décapage par pyrolyse des composés organiques de la peinture dans un environnement à oxygène réduit évitant ainsi toute combustion de ces composés
    • Incinération des gaz de pyrolyse émis par les matériaux à nettoyer
    • Lavage haute pression des pièces (boues) avec 2 stations de décantation évitant les rejets aux effluents

EQUIPEMENT

  • Décapage chimique :
    • 6 bains de 3 m L x 1 m l x 1 m H
    • 1 bain de 6 m L x 0,75 m l x 1,5 m H
    • 1 machine à décaper les supports à induction (2000 à 5000 pièces/jour)
    • 8 paniers de trempage
  • Décapage thermique : 1 four de décapage par pyrolyse P4OOO de 4 m L x 1,5 m l x 2 m H avec convoyeur de remplissage électrique
  • 2 salles de lavage en circuits fermés (zéro rejets : bacs de décantation avec filtration et remise de l’eau à pH neutre)
  • Capacité de levage :
    • 1 pont roulant capacité 3,5 tonnes
    • 1 chariot élévateur de 2 tonnes
    • 1 camion plateau 4.20M