DECAPAGE INOX

Le décapage de l’inox permet de lui rendre ses propriétés inoxydables. La passivation accélère le processus anti-corrosion qui se fait naturellement par oxydation du chrome présent dans l’inox, en créant une couche compacte d’oxydes dite « passive ».

ATOUTS

  • Effet décontaminant par action chimique acide
  • Elimination des oxydes colorés de soudure
  • Formation d’une couche passive homogène et compacte d’oxyde de chrome
  • Aspect lisse et satiné
  • Traitement optimal pour les pièces aux formes compliquées

TRAITEMENT sur pièces en :

  • Inox

PROCEDE

  1. Convoyage des pièces dans des paniers levés par un pont roulant
  2. Décapage par immersion des pièces dans un bain acide
  3. Rinçage haute pression des pièces (déchets chlorés) avec 3 bacs de décantation et contrôle pH dans le dernier bac évitant les rejets aux effluents
  4. Passivation par immersion en bain chimique afin de reformer la couche passive protectrice d’oxyde de chrome

LIMITE

  1. Impossibilité de traiter des pièces mixtes (acier/inox)

EQUIPEMENT

  • Décapage chimique :
    • 6 bains de 3 m L x 1 m l x 1 m H
    • 1 bain de 6 m L x 0,75 m l x 1,5 m H
    • 1 machine à décaper les supports à induction (2000 à 5000 pièces/jour)
    • 8 paniers de trempage
  • Décapage thermique : 1 four de décapage par pyrolyse P4OOO de 4 m L x 1,5 m l x 2 m H avec convoyeur de remplissage électrique
  • 2 salles de lavage en circuits fermés (zéro rejets : bacs de décantation avec filtration et remise de l’eau à pH neutre)
  • Capacité de levage :
    • 1 pont roulant capacité 3,5 tonnes
    • 1 chariot élévateur de 2 tonnes
    • 1 camion plateau 4.20M